Numérique responsable

Des idées pour nous aider à faire du numérique — et plus particulièrement la création logicielle — quelque chose de durable plutôt qu’un autre boulet qui nous noiera plus rapidement

  EN

Le futur est entre nos mains

Pour conclure cette série sur le numérique responsable, je voulais partager quelques pensées autour des impacts de la création logicielle que nous avons tendance à négliger. Nous avons tous vu des films dans lesquels un savant fou crée quelque chose magnifique à ses yeux, jusqu’au moment où cela lui échappe et menace de changer tout ce que nous connaissons.

Nous sommes tous des savants fous, et la vie et notre labo. Nous expérimentons tous pour trouver un moyen de vivre, de résoudre des problèmes, de repousser la folie et le chaos. David Cronenberg

Tout ceci s’applique particulièrement bien dans le secteur de la création logicielle : nous innovons, créons de nouvelles technologies pour des milliers ou millions de gens. Si nous manquons de prudence, nos créations pourraient changer la société entière, mais nécessairement comme nous l’aurions imaginé.

Poursuivre la lecture

La donnée est le nouveau pétrole

Tous les projets dont on entend parler aujourd’hui semblent porter sur les données — ou l’intelligence artificielle, ce qui revient basiquement au même. La donnée n’est pas quelque chose de nouveau, mais l’enthousiasme qui l’entoure croît rapidement. Nous ne sommes pas toujours conscients de ce qu’un site ou une application récolte à notre sujet, poussant les législateurs à légiférer sur ce qu’une société peut ou ne peut pas faire avec les données d’un utilisateur.

En quoi cela concerne-t-il le secteur de la création logicielle ? Du simple fait de leur quantité, les données que nous collectons ne pourraient pas être traitées en une vie sans notre aide numérique. Cela nous rend au moins en partie responsables de ce qui en est fait.

Poursuivre la lecture

L'empreinte du monde numérique

Le mois dernier, j’ai pu animer une conférence sur un sujet qui m’est cher : comment rendre notre travail plus durable. J’avais prévu d’en parler ici et j’ai songé que la période des résolutions de Nouvel An serait un moment propice.

C’est pourquoi, avant d’aller plus loin, je vous propose d’examiner la situation afin de comprendre pourquoi cette idée de développement durable a le moindre intérêt dans le domaine du numérique.

Poursuivre la lecture

  EN