Les espaces en français

En préparant un autre billet sur des règles typographiques, je me suis rendu compte que j’allais devoir parler d’espaces. En typographie, tout particulièrement en français, les espaces sont de différents types et je me suis dit que :

  • il sera compliqué de définir ces différents espaces au sein de billets qui seront parfois déjà eux-mêmes velus ;
  • comme dans le code, c’est bien de factoriser et de renvoyer à un unique endroit pour retrouver les informations communes.

Voici donc un billet introductif aux espaces en français.

Note d’étymologie #

Lorsque l’on parle de typographie, les mots que l’on utilise se réfèrent souvent à l’imprimerie. Par exemple, la fonte désigne à l’origine les caractères mobiles utilisés pour imprimer.

L’espace est un de ces caractères. Le substantif féminin « espace » désigne la « petite lame de métal qu’on emploie pour séparer les mots » (TLFi, article espace, subst. fém.) et, par métonymie, le « blanc qui résulte de l’emploi de cette lame » (Ibid.). Et oui, voilà un peu de culture confiture à étaler à lors de votre prochain apéro Skype ou WhatsApp : lorsque l’on parle du caractère imprimé, « espace » est féminin.

Les différentes espaces #

Une distinction selon leur taille #

Nous n’irons pas plus loin ici dans le monde de l’imprimerie, aussi fascinant le trouvé-je. Revenons dans un univers plus moderne, où nous numérisons tout. Dans cet univers, il n’y a que deux largeurs d’espace dont tenir compte ait un sens :

  • L'espace mots1, ou intermot, correspond à l’espace que vous entrez en appuyant sur la barre d’espace de votre clavier. C’est généralement elle que l’on désigne lorsque l’on parle d'« espace » sans fournir davantage de précision.
  • L'espace fine est moins large que sa consœur (certaines sources annoncent qu’elle équivaut à la moitié d’une espace mots) et est utilisée dans la ponctuation.

Reste bien entendu le cas de l'espace justifiante, qui a la particularité dans l’univers numérique d’être une espace à largeur variable. La plupart du temps, elle mesure au moins autant qu’une espace mots, mais certains logiciels peuvent également réduire la taille des espaces. Je ne l’aborderai pas davantage ici.

Les insécables #

Pour les régions francophones, il faut compter deux espaces supplémentaires : l’espace mots et l’espace fine insécables. Par défaut, une espace est un point de rupture accepté d’une ligne, mais il existe certains cas, notamment dans la ponctuation, où l’espace doit impérativement être préservée. Dans ce cas, on utilise une espace insécable.

Comment saisir ces espaces #

Si saisir une espace mot est facile, les autres espaces sont moins accessibles. Je suis d’ailleurs preneur de toute méthode qui semblerait universelle sur un OS, ou tout au moins indépendante du logiciel utilisé.2

TypeAperçuUnicodeHTMLAutre méthode (Windows)
Espace mots (sécable)| |U+0020 Barre d’espace
Espace fine (sécable)| |U+2009  (thin space en anglais)
Espace (mots) insécable| |U+00A0  ou  Alt + 0160 or Alt + 255
Espace fine insécable| |U+202F 

Petite note dans le cas où vous ne parviendriez pas à saisir les espaces fines :

Si votre logiciel ne vous permet pas de réaliser l’espace fine, mieux vaut mettre une espace-mot (qui sera donc plus large que la fine) que pas d’espace du tout : pour une meilleure lisibilité et le confort de lecture. Yves Perrousseaux, Règles de l’écriture typographique du français

Espaces et ponctuation #

Je pense devoir préciser un point concernant ce paragraphe : je parle ici des conventions typographiques en France. Les conventions typographiques sont effectivement définies nationalement et d’autres pays francophones peuvent appliquer des règles différentes et je vous laisserai alors vous renseigner — n’hésitez pas à m’informer des différences par commentaire.

Avant le signeSigne de ponctuationAprès le signe
pas d’espace.
point
espace mots
espace fine insécable?
point d’interrogation
espace mots
espace fine insécable!
point d’exclamation
espace mots
pas d’espace,
virgule
espace mots
espace fine insécable;
point-virgule
espace mots
espace mots insécable:
deux-points
espace mots
pas d’espace
apostrophe3
pas d’espace
pas d’espace-
trait d’union3
pas d’espace
pas d’espace
ou espace mots dans certaines utilisations

points de suspension
espace mots
espace mots
sauf en début d’alinéa
«
guillemet ouvrant
espace mots insécable
espace mots insécable»
guillemet fermant
espace mots
espace mots( ou [
parenthèse ou crochet ouvrants
pas d’espace
pas d’espace) ou ]
parenthèse ou crochet fermants
espace mots
espace fine ou
tiret ou tiret long
espace fine
espace fine/
barre de fraction ou slash
espace fine

Sources #

Pour cet article, je me suis inspiré de connaissances accumulées au fil des ans sur différentes sources, ainsi que sur :


  1. Contrairement à une orthographe courante, le Lexique de l’Imprimerie nationale utilise le terme d'« espace mots ». Le trait d’union n’est pas nécessaire, car le mot « espace » ne change pas de sens, comme c’est le cas dans « espace-temps ». « Mots » est quant à lui au pluriel car une espace est généralement encadrée de deux mots. ↩︎

  2. Pour écrire ce site, n’ayant pas trouvé de meilleure solution sous Linux, je me contente de copier-coller les caractères spéciaux depuis le fichier README de mon dépôt. ↩︎

  3. L’apostrophe et le trait d’union ne sont pas des signes de ponctuation, mais des signes grammaticaux. Il apparaissait toutefois intéressant de les faire figurer dans ce tableau. ↩︎